HK & LES SALTIMBANKS 02/07/2016 Domont (95) : compte rendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HK & LES SALTIMBANKS 02/07/2016 Domont (95) : compte rendu

Message  GUIBERT FRANCOIS le Jeu 14 Juil - 15:35




• Nouvelle page spéciale

« Compte rendu du concert de HK & LES SALTIMBANKS le 2 juillet 2016 à Domont »


sur ce lien :
http://lachanteusemariefrance.fr.gd/HK-%26-LES-SALTIMBANKS--k1-concert--g-Rallumeurs-d-h-etoiles-g--k2--le-2-juillet-2016-a-DOMONT--k1-95-k2---d--compte-rendu-.-.htm


••••••••••••••••••••••••••••••••••





Concert intégral audio (82 mn) :

http://www.youtube.com/watch?v=UbBTyuTztZI


••••••••••••••••••••••••••••••••••






HK & les Saltimbanks

Concert “Rallumeurs d’étoiles”

Le samedi 2 juillet 2016 de 21h55 à 23h15
En plein air à l’Esplanade des Fauvettes à Domont (95) :


Fabuleux concert plein de générosité de HK & les Saltimbanks. Une heure vingt de chansons franco-françaises d’aujourd’hui, latines, sous influences rock, latines, orientales, rap. Il y a la même joie de vivre et de partager que lors des concerts de Mano Negra au début des années 1990. Dans une ambiance musicale plus tranquille et posée, moins rock et plus chanson world.

HK et ses acolytes rappellent aussi les prestations live des Négresses Vertes période Helno (albums “Mlah” et “Famille nombreuse”), via l’ambiance latine, française, gitane et orientale. Et aussi l’accordéon. D’ailleurs, Jeoffrey Arnone (qui joue de cet instrument au sein des Saltimbanks) a un jeu souple, réactif. Sa patte sonore est facilement identifiable.

Lumineux, bien tournés, les textes de HK (Kaddour Haddadi) sont élaborés et travaillés. Pourtant, ils sont simples en apparence. À chaque vers, ils visent en plein cœur les spectateurs, évitant la démagogie ou les phrases convenues.

HK décrit ses espoirs, ses envies que le monde tourne mieux, sa rage face aux difficultés que connaissent et vivent chaque jour des millions de personnes. Tout cela sans démagogie, sans que l’on ait l’impression d’entendre des poncifs terre à terre. Sa voix est mélodique, chaleureuse, claire, accueillante. Il ne surjoue pas la révolte ou l’indignation.
Et comme pour les paroles, le groupe ne bâcle pas ses arrangements : ils sont denses, colorés et variés.

En concert, le groupe joue les chansons les plus marquantes de ses trois albums, les plus adaptées à la scène. Dans l’ordre ce 2 juillet à Domont : "Salam Alaykoum", "Sur la même longueur d’onde", "Sous les pavés la bohème", "L’homme est loup", "Niquons la planète", "Indignez-vous", "Ce soir nous irons au bal", "Citoyen du monde", Passer ma vie", "Y’a pas d’problème, "Merci", "Rallumeurs d’étoiles", "On lâche rien", "Sans haine, sans armes et sans violence".

Dans leur discographie, il faut également écouter en priorité :

— "¿ Para cuando la vida ?", "Le manouche du ghetto" (CD “Rallumeurs d’étoiles”, 2015).

— "Hold up", "Pas d’panik", "C’est pas fini", "L’étranger", "No pasaran", "Les temps modernes", leur reprise d’"Amsterdam" de Jacques Brel (CD “Les temps modernes”, 2012).

— "Enfant d’une époque" (double CD “Citoyen du monde”, 2011).

François Guibert
(13 juillet 2016)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum